N1F – « Changer de statut »

L’ASPTT Strasbourg se déplace à Aulnay avec le costume de favorite. Il faudra l’assumer et en revenir avec trois points de plus.

« Il y a deux ou trois critères à prendre en compte, prévient d’emblée Maxime Fistola, l’entraîneur de l’ASPTT. Car il s’agit de notre premier long déplacement de la saison. »

Alors, même s’il s’effectuera le lendemain des blocages, on a logiquement choisi d’être prévoyant du côté de l’ASPTT avec un départ matinal avancé pour être sûr d’arriver à temps à bon port.

Ce point logistique effectué, il s’agira aussi de s’adapter à un autre type de match. Après l’effervescence de celui remporté huit jours plus tôt contre Altkirch, il faudra trouver des ressources, loin de chez soi, face à un adversaire moins prestigieux.

« Nous avons un nouveau statut à défendre, il va falloir le valoriser, le faire briller. Désormais, on n’a plus le droit de passer à côté. »

Troisième du classement, et première des équipes à pouvoir monter, l’ASPTT se déplace chez le onzième, une des trois formations en difficulté.

En effet, Aulnay n’a remporté qu’une seule rencontre, contre Montigny le mois dernier, possède la moins bonne défense de la poule, présente un goal-average de… moins 53.

« Avoir une attitude conquérante »

« Tout indique que ce match est à notre portée, mais il faudra rester vigilant, ne pas se relâcher, ne pas baisser en qualité, mais continuer à performer. »

Les Strasbourgeoises devront se montrer à la hauteur de leurs ambitions et maîtriser ce changement de statut.

« Depuis le début de la saison, nous avons disputé presque que des gros matches. Nous n’avons jamais vraiment joué en position de favoris. Alors, il faudra rester sur nos principes, nos valeurs, avoir une attitude conquérante pour parvenir à prendre des points d’avance. »

Le match entre Altkirch (4e ) et Épinal (5e ) étant reporté en janvier en raison de la Coupe de France, l’ASPTT doit prendre ses distances.

Source : DNA

Les commentaires sont clôs.