N3F – « Grosse désillusion »

La réserve de l’ASPTT Strasbourg avait reçu un avertissement la semaine passée, mais apparemment la leçon n’a pas été retenue…

En se rendant à Chaumont, une équipe également très ambitieuse dans cette poule, il allait falloir se serrer les coudes et faire preuve de cohésion et de beaucoup de solidarité pour se sortir de ce piège.

Ce sera à peu près le cas au cours de la partie initiale du premier acte où la défense tient le choc : 3-3, puis 6-6 et 12-10.

Mais l’attaque bafouille avec beaucoup trop de tirs manqués (22 sur 45 à l’arrivée).

Puis arrive un terrible “4-0” en faveur des locales qui font beaucoup mieux tourner la balle avec, notamment, deux joueuses à la conclusion, Bernard (7/8 au tir) et Krekbo (8/9). L’ASPTT II, elle, restera muette pendant plus de huit minutes : 16-10 à la pause.

L’addition est sévère

Damien Cerno remet les choses au point à la pause et Capucine Begin sonne la révolte à la reprise avec deux contres.

Océane Laignel-Geng, de son poste de demi-centre, essaie de relancer la machine et Yvernellie Kouelamambou score à trois reprises. L’écart va se stabiliser (24-19, 48e ), mais Chaumont, avec plus de maturité, va enfoncer le clou en fin de période, l’ASPTT II retombant dans ses travers.

Le score final et un peu lourd, l’addition est sévère. Bon, tout n’est pas dramatique.

Il y avait des blessées côté ASPTT II (une grosse pensée à Joanna, Anita et Morgane), il y a un gros potentiel, mais il va falloir faire de gros efforts en termes de solidarité et de cohésion.

Le handball est avant tout un sport collectif, sans quoi il risque d’y avoir encore des désillusions.

Un autre test attend les jeunes Strasbourgeoises dans quinze jours avec la venue de Montbéliard, une équipe encore invaincue.

Chaumont 32 – ASPTT Strasb. II 22

Mi-temps: 16-10. Arbitres: MM. Bradja et Fallet.

CHAUMONT : Merger (8 arrêts) et Rougeot (1 arrêt) au but. Bernard 7, Coulibaly 5, Geoffroy 3, Kregbo 8 dont 2 pen., Lefevre, Marquez 5, Merger, Prudent, Rico 1, Sy 3.

ASPTT STRASBOURG II: Muller (5 arrêts) et Ziane (4 arrêts) au but. Begin 5, Diakhon 1, Jung 1, Klethi 1, Kouelamambou 7, Laignel-Geng 2, Larche 1 pen., Macalou 1, Mwadi Kabamba 3.

Source : DNA

Les commentaires sont clôs.